AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le monde en marche - Résumé de l'Histoire de la ville de CLAPS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
MJ
Admin

Messages : 342
Petits Coeurs Noirs : 9
Date d'inscription : 12/06/2011

Le monde en marche - Résumé de l'Histoire de la ville de CLAPS Empty
MessageSujet: Le monde en marche - Résumé de l'Histoire de la ville de CLAPS   Le monde en marche - Résumé de l'Histoire de la ville de CLAPS EmptyJeu 1 Fév - 20:31

La fin. C’en était fini de ce monde.
Malgré les efforts de toute la population, le froid avait pris le contrôle du monde d’Aalvarma, réduisant les terres arabes à peau de chagrin. Sans nourriture et sans moyen de se protéger du froid, les cimetières s’emplirent rapidement, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus même assez de monde pour s’occuper des corps.
D’une population de quelques milliards, il ne resta bientôt plus qu’un petit millier de personne qui se réfugièrent dans la ville fortifiée de Bakhtin, dans l’espoir de parvenir à survivre assez longtemps pour trouver une solution.

Et puis, alors que le froid mordait sur les murailles de Bakhtin, une porte. Une porte se fit voir.
La porte menait vers un Ailleur, un petit univers de poche où le froid n’existait pas et où il était possible de bâtir une nouvelle vie. C’est ce qu’ils firent et nommèrent cet ailleur CLAPS, en références aux différentes portes qui ornent l’entrée du monde de poche.

Cinq portes, chacune marquée d’une lettre, au sommet d’une montagne.

Pendant un an, seule fut ouverte la porte marquée d’un A, laissant aux Aalvarmiens la possibilité d’investir tranquillement les lieux. CLAPS se révéla un havre de paix idéal : une région entière et inexplorée surplombée par la montagne, bordée d’un côté par un océan et de l’autre par une mer de brouillard.

Ne souhaitant pas s’installer trop loin de la presqu’île des Portes, située au sommet de la montagne, les premières maisons furent construites au pied de celle-ci, dans un désir de rester proche de la passerelle entre les mondes.

Vint rapidement le premier souci. Des monstres surgirent de la brume entourant la montagne, prenant des formes venues du fond des souvenirs des habitants d’Aalvarma. Une seconde porte fut ouverte par un Aalvarmien par accident, durant la débâcle, ce qui eut pour effet de résoudre partiellement la situation.

La nouvelle porte fut ouverte sur un monde nommé Snjor. Victime de ses débordements technologiques, ce monde était tout autant qu’Aalvarma sur le point de s’éteindre.
La brume sembla se calmer après l’ouverture de cette deuxième porte : devant ce constat simple, une corrélation fut établie entre les deux événements et la troisième porte fut à son tour ouverte.

À l’ouverture de la troisième porte, la brume s’apaisa définitivement. L’équilibre semblait être enfin trouvé. Cen, le monde vers lequel pointait la troisième porte, était tout autant menacé qu’Aalvarma et Snjor. Bientôt, une comète raserait ce joli monde de la carte.
Il fallut se rendre à l’évidence : toutes les portes sur CLAPS mènent vers des mondes destinés à être détruits sous peu.

La situation avait changé dans le monde de poche. De la brume ne sortait plus que des êtres doués de conscience, à l’aspect bien souvent humain. Ils furent appelés Fragment et les habitants acceptèrent à contrecœur de cohabiter avec eux.
Au fil des années, la petite ville de CLAPS grandit et devint prospère, grâce à sa connexion aux trois mondes et aux flots de survivants qui en vinrent. Trois représentants furent nommés pour aider à la gestion de la cité.

Le représentant d’Aalvarma fut élu rapidement. Maduro KHK, un fervent partisan de l’indépendance de son pays, jugeant Aalvarma fin prête à affronter le froid grâce aux améliorations technologiques acquises par le contact établi avec Cen et Snjor. CLAPS n’est pour lui qu’un refuge temporaire qu’il faut réussir à dépasser.

Le représentant de Snjor, Pierrick Wiseau, est un ancien scientifique. Ayant étudié de prés les anomalies gravitationnelles qui sévissent à Snjor ainsi que les patrouilles mortelles de golems déréglés, il préfère éviter de retourner sur son monde d’origine.

La représentante de Cen est une partisane de la diplomatie et des compromis lorsque c’est possible. Siobhan est une femme politique qui a su prendre parti de la situation pour s’élever rapidement à travers les strates de son mouvement et devancer les autres candidats aisément. Elle s’efforce de prendre les meilleures décisions possibles en essayant d’oublier la comète qui s’apprête à frapper Cen. C’est la représentante la plus appréciée des habitants de CLAPS, de par son charisme naturel.

Aucun représentant ne fut nommé pour les Fragments, ce qui fut jugé par beaucoup comme un acte de racisme impardonnable et par d’autre comme une décision pleine de sens.

Dix ans ont passés. Trois camps ont émergés au sein de la ville de CLAPS.
D’un côté, les indépendantistes qui pensent pouvoir récupérer leur monde à la force du poignet ou grâce aux apports des autres mondes.
De l’autre, les CLAPSiens, pour qui CLAPS est la seule solution de survie.
Le troisième camp n’en est presque pas un. Les Fragments, nés dans la brume, ne savent pas réellement comment se positionner, mais ils espèrent bien acquérir leur place dans la société, petit à petit.

Et puis, s’est ajouté à ce petit méli-mélo un autre souci. Les Fragments issus de Berith, là où naissent les cauchemars, s’en prennent aux humains. Lassé de ces meurtres en série, un groupe de chasseurs fut formé, les Marcheurs de Brume, chargé de traquer et d’exterminé tout être maléfique formé dans la brume.

Voilà la situation actuelle dans la petite ville de CLAPS, ville située entre les mondes.


Dernière édition par Admin le Mar 6 Fév - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://c-l-a-p-s.forumactif.com
Admin
MJ
Admin

Messages : 342
Petits Coeurs Noirs : 9
Date d'inscription : 12/06/2011

Le monde en marche - Résumé de l'Histoire de la ville de CLAPS Empty
MessageSujet: Re: Le monde en marche - Résumé de l'Histoire de la ville de CLAPS   Le monde en marche - Résumé de l'Histoire de la ville de CLAPS EmptyMar 13 Fév - 15:01

Choisir une faction ?

Pour jouer, il vous faut choisir une faction. Voici la liste de ce qu'il est possible de choisir. N'hésitez pas à user de votre imagination pour dépasser les cadres. Rien n'est absolu.

Indépendantiste

Un indépendantiste préfère son monde à CLAPS et espère pouvoir le sauver, un jour ou l’autre. Aprés tout, selon eux, tous les soucis sont surmontables. Choisir cette faction permet de rester proche de son monde par ses idéaux et ses croyances.


Indépendantiste venu de Cen

Les indépendatistes de Cen sont les plus modérés. La pluparts profitent de la situation sans se positionner politiquement. Ils vont et viennent entre les mondes. Pour eux, CLAPS est une opportunité qui ne retire rien aux qualités de leur monde. De nombreux commercants sont des Indépendantistes venus de Cen.

Indépendantiste venu d'Aalvarma

Les indépendatistes d'Aalvarma sont les plus radicaux. Certains songent à faire sauter CLAPS pour ne plus avoir de remords à abandonner Aalvarma. CLAPS est une ville qui n'est pas aussi dangereuse que les terres gelées d'Aalvarma, quel type d'humain se refuserait à vivre à la dure ? La dignité, l'honneur, toutes ces qualités naissent dans le climat le plus rude, ils en sont sûr.

Indépendantiste venu de Snjor

Les indépendatistes de Snjor composent un groupe difficile à comprendre. Certains sont des technophiles effrayés par la perte de toute cette technologie que la fin de Snjor pourrait apporter, d'autres aiment leur patrie pour aucune autre raison qu'un patriotisme dévoué. D'autres percoivent les habitants de Cen et d'Aalvarma comme des primitifs attardés et se refusent à vivre sur CLAPS pour cette raison.


Citoyen de CLAPS

Un CLAPSIEN posera les intérêts de la ville avant ceux de son monde. L’unité avant la division. Vivre dans CLAPS est probablement la meilleure chose qui vous soit arrivé.


Fragments

Les Fragments sont issus de rêves, ils ne pensent pas toujours comme les êtres humains. Certains sont heureux que la ville de CLAPS ait été construite, d’autres auraient préférés garder CLAPS pour eux.

Fragments de rêve

Êtres majoritairement bénéfiques à l'aspect humain, ils peuvent changer de forme physique à volonté. Les Fragments de rêve peuvent induire de légères hallucinations sans gravité ni conséquence, ainsi que modifier les émotions d’une personne pour les rendre plus agréables.

Fragments d'idées

Êtres polymorphes à l'aspect humain, ils s'avérent ne pas se soucier de la notion de bien et de mal. Il est communément admis que la neutralité est plus à leur goût. Les Fragments d’idées peuvent inspirer à quiconque des bouffées d’inspiration. Ils sont aussi liés au concept qui les a fait naitre : certains Fragments d'idées peuvent générer de l'art d'une simple pensée.

Fragments de cauchemars

Ces êtres démoniaques peuvent prendre l'apparence humaine s'ils le désirent. C'est une bonne solution pour se fondre dans la masse et sélectionner sa prochaine victime. Ils peuvent faire apparaître nos angoisses sous forme d’illusion, provoquer chez nous la peur, la haine, l’anxiété, la panique... Certains se nourrissent d'êtres humains. D'autres essaient de contenir leurs pulsions avec difficulté.


Marcheurs de Brume

Membres d'une petite guilde gérée par Maduro, ils sont chargés de traquer et de tuer les Fragments de cauchemars qui vivent parmi les humains. Ce travail est difficile et ingrat, mais la plupart des citoyens sont reconnaissants du travail que les Marcheurs de Brume consentent à effectuer. Parfois, un Marcheur de Brume disparait pour ne jamais réapparaitre...




N’oubliez pas que les clichés sont ce qu’ils sont. Ce sont des clichés : brisez les s’il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
https://c-l-a-p-s.forumactif.com
 

Le monde en marche - Résumé de l'Histoire de la ville de CLAPS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.L.A.P.S :: Annonce, Faq et Présentation :: Présentation de l'univers-